Crumble aux pommes

Des pommes fondantes, parfumées et un croustillant parfait !

crumble

Ingrédients
:

  • 6 belles pommes ( calville blanc ou ste germaine)
  • 
1 sachet de sucre vanillé
  • 
3 pincées de cannelle en poudre ( j’ai remplacé la cannelle par de la vanille en poudre )
  • 
125 g de beurre
  • 150 g de farine
  • 50g de poudre de noisette
  • 150 g de sucre roux

La prochaine fois je diviserai les doses pour le crumble par 2 il m’en est resté une petite moitié ou alors j’augmenterai les pommes 


Préparation:


Préchauffer le four th.210°C. Eplucher et couper les pommes en petits morceaux. Saupoudrer de sucres et de canelle (vanille pour moi). Mélanger puis répartir au fond d’un moule. 
Pour la pâte à crumble, couper le beurre en morceaux et le faire ramollir légèrement au micro-onde (ou à température ambiante). Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre de noisette et le sucre. Puis ajouter le beurre ramolli. Malaxer la préparation avec les mains puis émietter du bout des doigts pour lui donner une consistance sableuse (comme une grosse semoule). 
Ajouter cette préparation sur les pommes en une couche régulière. Mettre au four 30 à 35 minutes environ (
Lorsque le dessus est bien doré, sortez les crumbles du four et laissez-les refroidir à t° ambiante. 

Servir chaud, tiède ou froid, avec une boule de glace vanille ou une noisette de crème fraîche.

Tarte d’automne au potimarron

Ingrédients
:

  • 1 potimarron
  • 1 oignon
  • 200g de dés de jambon (facultatif)
  • 1 pâte à tarte brisée
  • 3 œufs
  • 100g de gruyère râpé
  • Sel, poivre

Préparation
:

Peler et couper en morceaux le potimarron. 
Faire cuire à la vapeur avec l’oignon pendant 25 min. Égoutter. 
2 
Réduire en purée, ajouter les jaunes d’oeufs et les dés de jambon et mélanger. Saler, poivrer. Battre les blancs d’œufs en neige, les ajouter délicatement à la préparation. Incorporer une partie du gruyère râpé. 
3 
Étaler la pâte brisée dans un moule à tarte de 27cm de diamètre environ, y verser le mélange au Potimarron. 
Saupoudrer de gruyère râpé. 
4 
Mettre au four 35 minutes à 160°C (therm 6).

 

Pomme de Chataignier

CHATAIGNIER - Sur l'arbre - On the tree

Cette pomme est une très ancienne variété et dans de nombreuses contrée .On la trouve dans les années 1600 du côté d’Orléans en 1770 on la dit originaire d’Angers mais elle existait déjà en abondance en 1300 en Normandie

C’est une pomme à chair blanche fine cassante et croquante assez sucrée et acidulée . Pomme au couteau mais elle excelle en beignets, tartes et compotes.

Ste germaine ou Pomme de l’Estre

La pomme de l’Estre est une variété ancienne (1750) de pomme originaire du Limousin et d’Auvergne. Elle a un long pouvoir de conservation. Elle a pour synonymes : Reinette de Brive, Sainte-Germaine, Pomme du Limousin. Elle est aujourd’hui une des variétés préférées des amateurs de pommes.
C’est une pomme à peau épaisse légèrement rugueuse, de couleur jaune à verte parfois légèrement rosé au soleil
Sa chair est ferme, blanche jaunâtre, sucrée, un peu acide et juteuse. Bien parfumée à partir de décembre.

Maïrac

mairacLa variété Maïrac est obtenue d’un croisement entre Gala et Maigold dans une station expérimentale Suisse au bord du lac Léman eu 1986. Elle a une qualité gustative résultant d’un bon équilibre entre sucre, acidité, fermeté et jutosité.
La Maïrac a du « crunch »

Maïrac est une très bonne pomme au couteau toutefois en pomme au four elle tient bien sa place.

Belchard Chantecler

belchardLa pomme Chantecler est une variété de pomme créée par l’INRA d’Angers en 1958. Cette pomme est un croisement entre Golden Delicious et de Reinette Clochard. Elle allie ainsi les qualités gustatives de l’une et la conservation de l’autre.
La chantecler est une pomme à chair fondante tout à la fois sucrée et acidulée
C’est une excellente pomme de table mais toute fois on peut l’utiliser en tarte.

 

Reinette Grise du Canada

canadaTrès originale avec sa belle couleur bronze, on pourrait mal la juger par sa forme parfois irrégulière.
Elle est tout simplement nature ! Craquante, crissante et feutrée comme la neige, les parfums de bois et de sous-bois de cette pomme authentique gagnent à être connus !
Tout comme ses arômes terroir et agrume, un brin acide, un brin sucré… à découvrir entre novembre et mars.

Voilà de quoi la mettre non pas en tarte – elle y perd le nord – mais plutôt au four.
Là, son apparence rustique réserve la plus raffinée des surprises gustatives : une pointe d’amertume citronnée et une chair fondante qui accompagnent avec délice vos plats salés. Alors, Grise la Reinette du Canada ? Loin s’en faut !

Braeburn

braeburnQue recèle cette belle pomme bicolore,aux odeurs de feuilles vertes et d’herbe coupée ?
Un goût très plaisant, à la fois sucré et acide, mais sans excès et une texture ferme, croquante et juteuse.
De la séduction à revendre de novembre à avril !

Qu’on la mette en tarte, et voilà qu’on dévore des yeux, son aspect doré, ses tranches fondantes et moelleuses, gage d’un bon équilibre entre le fruit et la pâte. Qu’on la mette au four, et c’est un festival d’acide et de sucré sous une peau fruitée ! Désaltérante et typée, à croquer ou cuisinée, la Braeburn gagne à être dégustée !

Elstar

elstarSon nom évoque les paillettes et ne manque pas de personnalité.
Des odeurs de pomme mûre et de poire, une robe bicolore toute de rouge et de jaune, une chair parfumée aux arômes de poire.
Enfin un bel équilibre entre acidulé et sucré et une texture juteuse.
On comprend que sa présence entre août et mars soit si appréciée.

Côté cuit, elle se fond parfaitement dans un moule à tarte ou au four se distinguant par sa couleur appétissante et son acidité due à des arômes de citron.
Elle est aussi l’une des vraies stars de la croque !